Les Etats africains ayant participé à la conférence de Marrakech réaffirment leur attachement à une Afrique unie

Marrakech, 25 mars 2019 (ACP).- Les trente-huit (38) Etats africains membres de l’Union Africaine (UA) ayant participé à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’UA au processus politique des Nations Unies sur le différend régional sur le Sahara organisée lundi à  Marrakech, au Maroc, ont réaffirmé leur attachement indéfectible à une Afrique unie, stable, proactive et prospère, parlant d’une seule voix et à même de répondre aux défis multidimensionnels du monde complexe d’aujourd’hui et de demain.

Aux termes de la déclaration finale faite à la fin des travaux, les participants à la conférence ministérielle africaine de Marrakech ont également convenu de mettre en  œuvre «la vision sage et concertée» des Chefs d’Etat et de gouvernement africains lors de la 31ème session ordinaire de l’Union tenue les 1er et 02 juillet 2018 à Nouakchott en Mauritanie au sujet du différend régional sur le Sahara. Ils ont aussi salué l’adoption à l’unanimité de la décision 693 sur le rapport du président de la Commission de l’UA relative à la question du Sahara, réaffirmant l’exclusivité des Nations Unies en tant que cadre de recherche d’une solution politique, mutuellement acceptable, réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara.

Les Etats africains participants à la conférence de Marrakech se sont félicités de la mise en place, par la décision 693 du mécanisme de la Troïka de l’Union africaine composée des présidents sortant, en exercice et entrant de l’Union, ainsi que le président de la Commission d l’UA, pour apporter un soutien efficace aux efforts conduits par les Nations Unies.

Le Royaume du Maroc salue la qualité et la quantité des participants Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Royaume du Maroc, Nasser Bourrita, a, au cours d’une conférence de presse tenue juste après la clôture des travaux, salué la qualité et la quantité des (trente-huit) 38 pays ayant participé à la conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union Africaine au processus politique des Nations Unies sur le différend régional au Sahara.

Selon le ministre Nasser Bourrita, cette conférence à laquelle ont participé près d’une dizaine d’Etats membres de la SADC et de «nombreux Etats de poids», ont enregistré vingt-neuf (29) interventions des ministres et autres délégués. Tous les intervenants ont « vivement salué l’initiative constructive du Royaume du Maroc de convoquer cette conférence qui démontre son adhésion à la mise en œuvre de la décision 693». ACP/Kayu/DNM/KJI/JFM (Nestor Cimanga, envoyé spécial à Marrakech)

 

Partagez cet article