Les étudiants de l’UNIKIN sensibilisés aux maladies buccodentaires

Kinshasa, 20 mars 2019 (ACP).- Le club odonto stomatologie (COS) a sensibilisé mercredi les étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) aux maladies buccodentaires en marge de la journée mondiale de la santé buccodentaire dont le thème est « Dis ah, agis pour la santé de la bouche ».

Selon le président du COS, Eden Beya, les maladies buccodentaires sont parmi celles ayant une prévalence élevée.  La sensibilisation permet de baisser cette prévalence en faisant comprendre à la population les conséquences de la mauvaise hygiène buccodentaire. La santé buccale influence le quotidien d’une personne et la maladie de la bouche rend la vie malsaine. Le club odonto stomatologie (COS)  est également le club des étudiants du département buccodentaire de la faculté de médecine de l’UNIKIN.

La mauvaise hygiène buccale favorise la rétention des débris alimentaires qui, après plusieurs jours, formeront une plaque bactérienne nocive de la dent capable de créer sa perforation (carie dentaire) et qui peut entrainer des complications locales telles que la cellulite, un abcès, puis le phlegmon ainsi que des complications générales notamment la septicémie, l’endocardite, l’abcès cérébral et la tumeur.

Il a été démontré publiquement aux étudiants que les meilleurs techniques préventives de ces pathologies consistent à brosser les dents au moins deux fois par jour pendant plus ou moins 5 minutes (après le repas), à éviter la consommation excessive des sucreries, à utiliser un fil dentaire à la place d’une cure dent, et de faire un check-up chez le dentiste tous les six mois.

Le président du COS, Eden Beya, a rappelé que cette journée a été initiée par la fédération dentaire internationale (une association internationale des chirurgiens-dentistes évoluant  pour la promotion de la santé) dans l’objectif de sensibiliser la population à prendre soin de la bouche ou à l’hygiène buccale. ACP/Kayu/DNM

Partagez cet article
  • 2
    Partages