Les «gilets jaunes» se préparent pour l’ultimatum 2

Kinshasa, 19 avril 2019 (ACP).- Les «gilets jaunes»  ont annoncé, vendredi, le lancement d’une autre phase des manifestions prévue  samedi en France, a rapporté l’AFP. La source souligne que l’acte 23, rebaptisé « ultimatum 2 », devra être la suite logique de l’« ultimatum 1 », du 16 mars, qui avait donné lieu à une manifestation violente sur les Champs-Élysées. Le restaurant « Le Fouquet’s » avait été saccagé et des dizaines de manifestants avaient été blessés.

Après une semaine agitée, tous les « gilets jaunes » disent que le rassemblement du samedi doit donner une nouvelle impulsion au mouvement. Depuis plusieurs semaines, il y a de moins en moins de monde aux manifestations. Beaucoup ont déserté les assembl  ées générales.

Certains sont usés par cinq mois de lutte, et d’autres désabusés par la très lente structuration du mouvement. Cette source révèle que la manifestation de samedi devra donc être une sorte de rebond printanier. Sauf qu’entre-temps, il y a eu l’incendie de Notre-Dame. Et Emmanuel Macron, qui devait annoncer des mesures, a annulé son allocution. Selon les « gilets jaunes » cet incendie ne change rien. Cela aurait même plutôt tendance à les motiver davantage.

Sur les réseaux sociaux, ils sont très remontés face aux promesses de dons faites par les milliardaires Bernard Arnault et François-Henri Pinault, entre autres, pour reconstruire la cathédrale. « Tout d’un       coup après l’incendie, le fric arrive de partout », s’agace Michel, un « gilet jaune » du Val-de-Marne       (région parisienne).Par ailleurs, à Paris, un défilé aux alentours de Notre-Dame est envisagé pour  honorer le patrimoine    du peuple. Un autre est prévu sur les Champs-Élysées. ACP/Kayu/Cfm/Ckm

Partagez cet article