Les  hommes appelés à bannir les stéréotypes à l’endroit des femmes 

Kinshasa, 17 juin 2019 (ACP).- Me. Bruce Matadi, avocat au barreau de Kinshasa/Gombe, conseille aux hommes de se débarrasser des stéréotypes sexistes et d’accompagner les femmes en vue de leur épanouissement intégral.

Me Matadi qui s’entretenait lundi avec l’ACP, en marge de la Journée de l’Enfant africain célébrée le 16 juin de chaque année, a reconnu que la femme a un grand rôle à jouer dans l’encadrement des enfants, particulièrement dans le continent noir où la mère assure l’éducation de l’enfant dès la naissance jusqu’à l’âge adulte. Pour réussir cette noble mission, la femme doit être soutenue par son partenaire de tous les jours, à savoir l’homme.

«L’homme exige de la femme plus qu’il ne lui donne. Celle-ci est abandonnée à son triste sort et considérée comme un objet de peu de valeur, alors qu’on lui reconnait le rôle de nourricière du foyer et dispensatrice de la vie qu’elle joue bien», a déploré l’avocat.

Me Bruce Matadi a exhorté le gouvernement et les différents partenaires au développement à mener des plaidoyers pour la revalorisation de la femme qui, dans la société, est appelée à jouer le même rôle que l’homme sur base du principe qui veut : «A compétences égales, travail et rémunération égaux».

Il a rappelé l’existence des textes et autres instruments juridiques nationaux et internationaux qui mettent à l’avant plan, les droits des femmes mais qui ne sont pas mis en œuvre expressément, à cause de leur égoïsme. «Il faut inverser la tendance et  jeter un regard neuf pour la matérialisation de la dimension genre, à travers le respect de la parité homme-femme», a-t-il soutenu. ACP/Kayu/DNM/Wet/JFM

 

Partagez cet article