Les innovations du nouveau code de la famille expliquées aux femmes leaders

Kinshasa, 10 juillet 2019(ACP).- Mme Annie Kenda, directeur au ministère du Genre, enfant et famille, a expliqué aux femmes leaders politiques et des associations, les innovations du nouveau code de la famille en RDC, au cours d’un séminaire de renforcement des capacités, organisé mercredi par l’Institut des stratégies pour le développement durable(ISDD) au siège de la Fondation Hanns Seidel (FHS) à Kinshasa.

Annie Kenda a relevé quelques innovations du nouveau code notamment la suppression de l’autorisation maritale pour qu’une femme travaille, l’égalité des salaires pour le même travail et la même qualification.

Dans son intervention sur le thème « Du régime de concertation face aux pesanteurs culturelles », elle a définit la concertation comme étant une action menée par plusieurs personnes pour atteindre un projet commun tandis que la pesanteur culturelle est, selon elle, une force d’inertie et d’une résistance vers le changement. S’agissant des inégalités sociales, elle a noté que, plusieurs pesanteurs culturelles et stéréotypes qui contribuent à rendre difficile la gestion de ménage renforcent les inégalités entre l’homme et la femme, avant de plaider pour leur élimination.

La femme travailleuse et ses droits

M.Hilaire Viminde Vongu, un autre orateur, a exposé sur un sous thème « La femme travailleuse et ses droits », lequel consiste à doter les femmes des connaissances necessaires pour l’émergence  la société. Pour lui, la source des droits de la femme travailleuse découle des instruments juridiques internationaux et nationaux qui permettent à celle-ci de se retrouver autours du concept « tripartisme », c’est-à-dire dans la gouvernance, comme employeur et travailleuse. Parmi les instruments juridiques, il a cité le Protocole africain des droits de la femme, la Déclaration des droits de la femme, la Constitution de la RDC ainsi que le code du travail considéré comme un élément important permettant à la femme de vivre dans ses droits.

M.Hilaire Viminde a mis un accent sur les innovations apportées au nouveau code du travail en rapport avec la protection de la femme, le relèvement à 65 ans de la prise de la retraite, l’autorisation de travail de nuit, l’allocution prénatale ainsi que son allégement au travail. ACP/DNM/NIG

Partagez cet article