Les opérations financières de l’Etat accusent un déficit en cumul de 160,5 milliards de FC au 22 mars 2019 

Kinshasa, 28 mars 2019 (ACP).Les opérations financières du trésor public accusent un déficit en cumul annuel  jusqu’au 22 mars 2019 de 160,5 milliards de FC contre un excédent de 150,3 milliards réalisé en 2018   durant  la période correspondante.

Le service de communication de la Banque Centrale du Congo (BCC) qui a livré cette information jeudi à l’ACP, indique que, les finances publiques ont enregistré un excédent de 22,1 milliards de FC à fin février 2019 où les recettes étaient chiffrées à 445,0 milliards de FC.

Sur le marché de change, la source a noté la pérennisation de la stabilité du taux de change sur les différents segments du marché. Au 28 février 2019, le dollar américain s’est échangé à 1.637,01 FC et 1.660,83 FC, respectivement à l’interbancaire et au parallèle, soit une appréciation mensuelle des 0,06% et une dépréciation de 0,17%. Au 19 mars courant, les taux de change à l’indicatif et au parallèle se sont fixés à 1.664,17 FC  le dollar américain accusant respectivement une dépréciation de 0,25% par rapport à fin décembre 2018 et une appréciation de 0,65% contre les dépréciations de 1,59 % et 1,30% enregistrées à la période correspondante de 2018.

Les réserves de change, souligne la source, sont établies à 971,89 millions de USD à fin février 2019, correspondant à 3 semaines d’importations de biens et des services  sur les ressources propres. Cependant, la Banque centrale du Congo a enregistré une accumulation des réserves à la première quinzaine du mois de mars courant, atteignant 1,0 milliard d’USD au 15 mars avant de baisser à 968,2 millions USD au 19 mars.

IT/ 8.393.000 barils de pétrole brut produit en RDC en 2018

Par ailleurs le bulletin mensuel d’information statistique de la Banque Centrale Congo  (BCC) indique que, la RDC a produit 8.393.000 (huit millions, trois cent quatre-vingt-treize mille) barils de pétrole brut en 2018.

Selon la source, la production du pétrole brut est en augmentation  depuis deux ans, précisant qu’en 2017 la production se situait 7.536.000 barils et en 2016 à 7.837.000 barils.

« Depuis 2012 la RDC produit autour de 8 millions de barils du pétrole brut dont  8.545.000 barils en 2012 ; 8.351.000 barils en 2013, et 8.362.000 barils  en 2015 », souligne la source qui précise que depuis 7 ans, la production du pétrole stagne autour de 8 millions de barils. ACP/FNG/Wet/JFM/JLL

Partagez cet article