Les partenaires  du projet JAD bénéficient du matériel du BCNUDH au Kasaï  Central

Kananga, 27 Fev.2019  (ACP).- Le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les droits de l’Homme (BCNUDH), a remis récemment dans le cadre du projet autonomisation et dignité des femmes et filles (JAD) des fournitures et matériels bureautique à ses partenaires, en vue de mener des activités pour prévenir les violences sexuelles et les violences basées sur le genre et de prendre en charge de manière holistique et juridique les victimes, ont rapporté mercredi des sources onusiennes.

Selon le coordonnateur de cet organisme onusien, Moussa Ouoba, il s’agit de deux structures étatiques et privée qui vont exécuter en partie ce programme, avant de souligner que les bénéficiaires ont salué la réception de ces fournitures qui marque l’effectivité du projet.

Le BCNUDH et ses partenaires avaient organisé du 06 au 09 février dernier  un atelier de formation en faveur d’une vingtaine d’avocats et para juristes de Kananga, a rappelé M. Moussa Ouoba, ajoutant que cet atelier qui visait la justice, l’autonomisation et la dignité des femmes et filles en RDC (JAD), avait permis, pendant 4 jours, aux participants de réfléchir sur les techniques d’accompagnement juridique et d’assistance judiciaires des victimes des violences sexuelles.

Pour le coordonnateur adjoint de la Clinique juridique « Enfant Avenir », Me Pierre Bibombe, également l’un des bénéficiaires, cette dotation, leur permettra d’améliorer leur prestation sur terrain. La clinique juridique « Enfant Avenir » œuvrera dans le territoire de Dibaya, un projet tant attendu, signale-t-on

JAD est un projet de 5 ans (2018-2023) qui couvre 5 provinces de la RDC (Kinshasa, Kasaï-Central, Ituri, les Nord et Sud Kivu). Il est financé à environ 14 millions de dollars américains et a comme partenaires le BCNUDH, le PNUD, l’UNFPA, et le Ministère national du Genre, enfant et famille de la RDC. ACP/ Kayu/DNM/May

 

Partagez cet article