Lomami : braquage des chauffeurs mototaxis à Mwene Ditu et Kamiji

Mwene Ditu, 16 mai 2019 (ACP).- Des cas de braquage des chauffeurs mototaxis deviennent récurrents dans la ville de Mwene Ditu et le territoire de Kamiji, province de Lomami, où des victimes sont tuées par leurs propres clients qui les dépouillent des engins et de tout l’argent, et dans certains cas, donnent la mort aux motocyclistes généralement dans les heures tardives de la nuit.

Le dernier cas en date est celui d’un motocycliste  âgé d’une trentaine d’année résidant dans la ville de Mwene Ditu qui a reçu une balle dans sa jambe gauche vers une heure du matin, alors qu’il revenait d’un voyage du territoire de Ngandajika, selon Paulin Baleja, président urbain de l’Association de chauffeurs taxi moto.

L’infortuné est tombé dans une embuscade lui tendue par les hommes en uniforme non autrement identifié, qui lui ont ravi tout l’argent qu’il possédait et son engin. Il suit des soins appropriés dans une formation médicale où il a été acheminé par des habitants du lieu du drame venus à son secours.

D’autres faits similaires se sont produits dernièrement aux quartiers
Nkuna et Dr Sulu dans la commune de Bondoyi, où des chauffeurs ont perdu leur contrôle, après avoir ingurgité des substances toxiques et enivrantes administrés par leurs clients. Paul Baleja exhorte les membres de sa corporation d’arrêter le travail de transport inter zone à 22 heures pour raison de sécurité. ACP/FNG/Cfm/MPK/JLL

Partagez cet article