L’UCC est en phase d’application de son plan stratégique, « Lumen 2022 »

Kinshasa, 17 mai 2019 (ACP).- L’Université catholique du Congo (UCC) est en phase d’application de son plan stratégique, «Lumen 2022», a déclaré jeudi, le recteur de l’UCC, le Pr Abbé Léonard Santedi, lors d’une interview accordée à l’ACP.

Selon lui, l’application de ce plan stratégique dont les résultats sont, on ne peut plus clairs et ambitieux, à la mesure des défis de la société à laquelle  Lumen 2022 se veut être, à coup sûr, cet outil pratique et pragmatique qui vient booster les rêves pour la réalisation et la matérialisation de grandes ambitions,  celles de faire de l’UCC, une Université-Lumière à l’horizon 2022.

Les grandes réformes contenues dans la loi cadre de l’Enseignement national du février 2014, a-t-il dit, sont en cours d’exécution au sein de cette université notamment, le processus de Bologne qu’est Licence-Master-Doctorat (LMD), l’Assurance-qualité.

Le recteur a, à cette occasion, informé que l’UCC va, l’année académique prochaine, à travers son Ecole de «School of Management (SM), lancer avec l’Université Sacré-Cœur de Milan, le Master « MBA international d’entrepreneuriat». Ce programme Master de formation des créateurs d’emplois, des entrepreneurs en concurrence avec les MBA traditionnels, a-t-il ajouté, a été présenté le 10 mai 2019 à Kinshasa aux différents chercheurs et hommes d’affaires.

Cette école de management, a fait savoir le recteur, a été créée en 2017 par le Comité permanent des évêques pour rapprocher davantage l’université aux besoins d’organisations professionnelles  et doter en même temps  les ressortissants de l’université des compétences pratiques de management, des capacités de leadership  et du sens élevé d’éthique.

Le  recteur avait affirmé le 31 juillet 2018  lors de la clôture de l’année académique 2017-2018 , que l’UCC a coulé cette vision dans son plan stratégique «Lumen 2022», qui est l’expression  de l’UCC pour le progrès, l’inventivité, la volonté d’avancer en eau profonde, afin d’être ce lieu où les jeunes sont formés à devenir des hommes et des femmes éminents par leur science, prêt à assumer les plus lourdes tâches dans la société et en même temps être témoins de la foi dans le monde. Pour servir comme la vraie boussole dans la marche vers les résultats de ce plan stratégique,  l’UCC servira également à l’auto-évaluation à travers l’Assurance-qualité.

Construction des homes des étudiants et de l’Institut panafricain Cardinal Martino

Par ailleurs, le secrétaire général académique de l’UCC, le Pr Jean Onaotsho, a indiqué que les homes sont en construction dans le 2ème site de l’UCC de la commune de Mont-Ngafula pour loger les étudiants l’année académique prochaine, y compris celle d’un bâtiment devant abriter l’Institut panafricain  Cardinal Martino(IPCM).

Cet institut qui est une  institution universitaire et de formation permanente, fondée par la CENCO depuis 2009, entend contribuer au développement de la dignité humaine à travers l’enseignement, la recherche et le service à la société. La formation à l’IPCM sera enracinée dans l’enseignement social de l’Eglise, basée sur une double articulation, notamment le savoir-faire et le savoir-être fondés sir la foi et la raison.

Parmi les finalités de l’IPCM, note-t-on, figure le fait qu’il est un  espace de préparation d’un leadership stratégique responsable de la société  et de la formation des consciences  au service du bien commun capable de pénétrer par la lumière évangélique tous les domaines de l’assistance sociale.ACP/

Partagez cet article