L’UNICEF indignée par le massacre d’enfants et de civils au Mali

Kinshasa, 27 mars 2019(ACP).- L’organisation des Nations Unies pour l’éducation et l’enfance(UNICEF)  déplore la présence d’enfants parmi au moins 160 victimes de massacre samedi des éleveurs peuls dans le village d’Ogossagou-Peul au Mali, a rapporté mercredi l’AFP. «L’UNICEF est profondément émue et scandalisée que des enfants fassent partie des victimes. Selon les premières informations communiquées par les services médicaux locaux, un tiers des victimes sont des enfants, et des vérifications supplémentaires sont en cours. 31 enfants ont également été blessés. Ils souffrent principalement de blessures par balle, de brûlures et de fractures», a expliqué le porte-parole de l’UNICEF Christophe Boulierac à Genève.

De son côté, le Haut Commissariat des Droits de l’homme de l’ONU a demandé l’ouverture d’une enquête pour faire toute la lumière sur cette nouvelle tuerie. Le Mali est fait face depuis quelques mois à une recrudescence des affrontements est reste intercommunautaire est constitué des Peuls, traditionnellement éleveurs, et des communautés bambara et dogonnes, essentiellement agriculteurs. Rien qu’en 2018, les violences ont coûté la vie à plus 500 civils, selon les Nations unies. ACP/Kayu/FMB/NIG/JLL/AWA

Partagez cet article