Marche de soutien de l’AR au Président de la République à Lubumbashi

La majorité des quotidiens kinois parus mardi 23 avril 2019, réservent leurs colonnes à la marche de soutien de l’Alternance pour la République au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi à Lubumbashi, la visite du Chef de l’Etat à Kisangani et l’élection du président à l’Assemblée nationale. «Le chef de l’Etat promet d’assister au match entre TP Mazembe et Espérance de Tunis à Lubumbashi» titre à sa «une» Agence congolaise de presse (ACP), indiquant que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a promu de rentrer à Lubumbashi pour assister au match de demi-finale retour entre l’équipe de TP Mazembe et de l’Espérance de Tunis, une façon d’entrer dans l’ambiance sportive et de communier avec son peuple, écrit le média public, citant les propos du manager de l‘équipe TP Mazembe Frederick Kitenge Kikumba.

A Lubumbashi, le média public note qu’il y a eu une marche de soutien au Président de la République suite à l’annulation de la condamnation de Moïse Katumbi Chapwe. L’agence nationale indique que la plate-forme «Ensemble», à l’initiative du président du parti politique SCODE Jean Claude Muyambo Kyassa, a organisé dans cette province minière, une marche de soutien au Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, suite à l’annulation de la condamnation de Moïse Katumbi Chapwe par la Cour de cassation. « Merci au Président de la République Felix Antoine Tshisekedi pour le déboulonnage des mafieux et corrupteurs”, lit ACP les messages des manifestants brandits  sur les calicots et banderoles, tout en scandant des slogans à la gloire du Chef de l’Etat.

Dans un autre chapitre, le média public indique que le directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe a reçu au palais de la nation, sur instruction du Président de la République, les professionnels pétroliers, en vue d’échanger sur les différentes questions relatives notamment au prix des carburants à la pompe. L’agence note, par ailleurs, que le ministre d’État en charge du Plan et de l’Économie, Bahati Lukwebo, a précisé que le directeur de cabinet du Chef de l’Etat a réuni les professionnels du secteur pétrolier et tous les ministères et services concernés pour tabler la question de la structure de prix de produits pétroliers afin d’étudier les possibilités de réduire le prix du litre à la pompe.

Forum des As annonce, pour sa part, que le Président Félix Tshisekedi se rendra mardi 23 avril dans la ville de Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, précisant que ce déplacement s’inscrit dans le cadre de son programme de 100 jours où il va procéder au lancement de quelques travaux d’intérêt public dans cette province, entre autres l’inauguration deux ponts dont l’un sur la rivière Tshopo qui reliera la ville à Lubutu, Hombo et Miti et l’autre sur la rive gauche de la rivière Lubunga, qui reliera la ville à Lomela et Lodja. « Le bâtonnier Jean-Claude Muyambo et les jeunes de l’Alternance pour la république ont marché mardi 23 avril 2019 à Lubumbashi, indique encore le quotidien, qui fait savoir que, célébrant l’annulation de la condamnation de Moïse Katumbi à trois ans de prison pour spoliation immobilière, l’AR et les Luchois, ont voulu réitérer leur soutien au Chef de l’État Félix Tshisekedi pour la pacification et la sécurisation de la province du Haut-Katanga en général et la ville de Lubumbashi en particulier.

La Prospérité note, de son côté, que Laurent Batumona et les forces alliées de l’UDPS, réitèrent leur indéfectible soutien au nouveau Chef de l’Etat congolais, Félix Antoine Tshisekedi en appelant les députés nationaux à voter massivement pour Jean-Marc Kabund, le président a.i de l’UDPS, au poste de premier Vice-président de l’Assemblée nationale. Car, pour elles, la présence de Jean-Marc Kabund au bureau définitif de la chambre basse du Parlement constituera un gage significatif en termes d’équilibre politique.

Le Potentiel signale une confusion autour de l’élection du bureau définitif à l’Assemblée Nationale et indique que tout est mal parti. Le confrère écrit: L’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale est entourée d’une grande confusion. Rien ne prouve que la date du 23 avril 2019 prévue pour cette élection soit maintenue. Outre l’opposition qui a décidé de boycotter ce scrutin, la majorité parlementaire ne parvient pas non plus à se mettre d’accord sur le ticket à aligner à la présidence de la chambre basse du Parlement. La candidature surprise de Henri-Thomas Lokondo au perchoir, à côté de celle de Jeannine Mabunda présentée par le FCC, semble avoir brouillé les cartes. On est donc en face du premier couac de cette mandature, avec d’un côté, un FCC triomphaliste qui veut tout rafler et de l’autre côté, une opposition qui tient à faire entendre sa voix. C’est mal parti !

Le Phare indique pour sa part, qu’après Lubumbashi, Kasumbalesa, Goma, Beni, Kalehe et Boma : le Chef de l’Etat  mardi à Kisangani. Le journal précise que le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, se rend dans cette partie du pays pour remercier sa population du chaleureux accueil lui réservé lors de la campagne électorale pour la présidentielle, mais aussi apporter le message qu’il a déjà donné dans les contrées déjà visitées, à savoir celle de paix des cœurs et des esprits, la réconciliation nationale, la bonne gouvernance, le respect des droits humains, la chasse aux antivaleurs dont la corruption, la participation de toutes les forces vives à l’œuvre commune de reconstruction nationale.

Le quotidien revient sur l’information du bureau définitif de l’Assemblée nationale et  note, Lokondo éliminé… Mabunda candidate unique. Le duel tant attendu entre Jeannine Mabunda et Henri Lokondo pour la présidence du bureau définitif de l’Assemblée nationale n’aura finalement plus lieu, écrit le confrère, précisant que la candidate de la coalition FCC-CACH au perchoir de l’Assemblée nationale est  restée seule dans la course, du fait que son principal challenger, Henri Thomas Lokondo, ait été éliminé  lundi  par la plénière de la chambre basse du Parlement, à la suite de la motion incidentielle du député national Nzekuye. Selon cet élu membre du PPRD, la candidature de Lokondo devait être rejetée  pour n’avoir pas reçu la bénédiction de son regroupement politique, Palu et Alliés, membre du Front Commun pour le Congo (FCC), conclut le tabloïd.

Partagez cet article

One thought on “Marche de soutien de l’AR au Président de la République à Lubumbashi

  1. Pingback: Vietnam Holidays

Comments are closed.