Nécessité de soutenir les PVV par la création d’un  réseau d’assistance mutuelle

Kinshasa, 10 avril 2019 (ACP)- Le Dr Emmanuel Nkunku, médecin gynécologue au centre de santé « Casneco », dans la commune de Bumbu à Kinshasa, a relevé mercredi, la nécessité de soutenir les Personnes vivant avec le VIH/Sida (PVV), par la création d’un  réseau d’assistance mutuelle, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Selon lui, vivre avec le VIH/Sida à notre époque où le respect du droit de la personne humaine est défendu, ne devrait pas être synonyme d’opprobre de réclusion et de solitude, surtout pas en Afrique où la solidarité et la générosité sont de valeurs traditionnelles.

Les autorités doivent prendre en considération cette réalité en apportant une main forte à ces personnes surtout, sur le plan social, moral, matériel et psychologique, surtout à celles rejetées par les membres de leurs famille.

Il a, par ailleurs, ajouté que l’intervention de l’Etat congolais et de ces partenaires impliqués dans la lutte contre le Sida peut résoudre ce problème, demandant ainsi les hommes de bonne volonté de soutenir les actions des ONG œuvrant dans le domaine de la lutte contre  le Sida, en vue d’apporter un espoir et assister dignement les Personnes vivant avec le VIH/Sida (PVV). ACP/Kayu/DNM/Cfm

Partagez cet article
  • 1
    Partage