Nord-Kivu : Vingt pêcheurs congolais cueillis à froid par la marine ougandaise sur les eaux du lac Édouard

Beni, 11 septembre 2019 (ACP).- Vingt pêcheurs congolais ont été cueillis à froid dans la nuit du lundi à mardi sur les eaux du lac Édouard par la marine ougandaise, a appris l’ACP d’un membre du noyau la société civile de Kyavinyonge, dans le territoire de Beni citant onze pêcheurs ayant échappé à l’opération.

Avec les vingt pêcheurs appréhendés, le nombre de pêcheurs détenus dans les cachots ougandais passe de 150, arrêtés de juin à juillet, à 170. Pour recouvrer leur liberté, chaque pécheur est sommé de payer l’équivalent de trois cents dollars américains, a dit Samuel Muluko, acteur de la société civile, forces vives de Kyavinyonge.

Ces nouvelles arrestations interviennent alors que les Gouvernements ougandais et congolais se penchent sur le dossier. Le coté ougandais justifie son action par le fait que les pêcheurs congolais ne respectent pas non seulement la frontière liquide commune entre les deux pays mais aussi ils opéreraient sans licence leur autorisant de pratiquer la pêche. Ces allégations sont balayées d’un revers de la main par les onze pêcheurs rescapés, qui attestent que la marine ougandaise les a pourchassés sur le lac, côté congolais. ACP/Kayu/NIG/JLL/CKM/NKV

Partagez cet article