Organisation à Lubumbashi d’un atelier de formation sur le pool de correspondants du SCIFA

Lubumbashi, 17 Mai 2019 (ACP).-Une quinzaine de professionnels des médias de Lubumbashi et correspondants de médias tant nationaux qu’ internationaux ont participé du 14 au 16 Mai 2019 aux travaux de l’atelier de formation sur : « le pool de correspondants », organisé au  Park Hôtel à Lubumbashi par le Service de Communication et d’Information des Forces Armées de la RDC, (SCIFA)  avec l’appui du Programme  d’Appui à la Réforme du Secteur de Sécurité, volet Défense, (PROGRESS) et financé par le fonds européen pour le développement.

Le représentant du commandant de la deuxième Zone de Défense, le général major  Mushimba,  qui a présidé l’ouverture de ces assises de deux jours, a rendu un hommage mérité au Chef de l’Etat, commandant suprême de forces armées de la RDC, (FARDC) et de la Police Nationale Congolaise, (PNC) Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour l’intérêt porté dans l’amélioration de conditions et de l’environnement du travail du soldat.

Il a indiqué que cette formation vise à mettre sur pied un réseau de correspondants de ” guerre” constitué du SCIFA et des médias partenaires pour informer régulièrement et objectivement la population et avoir le même langage que le SCIFA dans le cadre de rapprocher la population à son armée et redorer son image. Il a émis le vœu de voir ce réseau devenir fonctionnel, juste après sa  mise en place et que les chevaliers de la plume et du micro puissent jouer correctement leur. rôle de relais fidèle des activités militaires sur l’opinion.

L’UE engagée à soutenir les activités de la réforme des FARDC

La représentante du PROGRESS-Union Européenne, (UE), Gaëllane Bourges, a, dans son intervention, réaffirmé l’engagement de l’UE à travers PROGRESS de soutenir les activités qui visent à améliorer la réforme de FARDC et le rapprochement entre les journalistes et les Forces Armées. Elle a souligné que PROGRESS est un Programme d’Appui à la Réforme du Secteur  de Sécurité signé avec le ministère de la Défense Nationale, Anciens combattants et Réinsertion.

Ce programme comprend trois volets  à savoir appuyer la mise en œuvre et la qualification de la réforme, la modernisation de l’administration et la recevabilité externe et interne. L’objectif de cet atelier,  a-t-elle déclaré, est de renforcer le réseau de correspondants/SCIFA dans les différentes zones de défense militaire, dans les bases camps militaires à travers le pays.

La vingt-deuxième Région militaire, représentée par le général de brigade Bob Vung  Lim Lim, a salué le renforcement de capacités des professionnels des médias qui, selon lui, exprime la détermination de l’UE de cheminer avec l’armée. Il a remercié la hiérarchie militaire avant, de transmettre le vœu du commandant de la vingt-deuxième Région militaire, le général major Urbain Tambuka Bame, de voir la réussite de travaux.

Début d’une sincère collaboration entre les FARDC et la Presse

Le commandant du SCIFA, le général major  Léon Richard Kasonga a loué ce début de collaboration entre les FARDC  et la presse à travers ce réseau d’organes qui sont spécialisés dans le traitement des informations à caractère militaire et sécuritaire. Il a noté que ce cadre de concertation permettra aux journalistes de comprendre le langage utilisé et les spécificités de la communication militaire en vue d’en être à la fois acteur objectif et relais fidèle.

Il a déploré le fait que certains organes de presse s’illustrent dans les attaques réglées contre les FARDC considérées comme de violeurs, pilleurs, voleurs, comme une association des malfaiteurs ou une structure qui ne fait pas correctement le travail et ceux qui vilipendent les autorités militaires alors que la RDC occupe la neuvième place en Afrique et la septante-deuxième au Monde parmi les meilleures forces Armées en terme de lutte contre la violence, de modèle de respect de droits de l’homme, de règles d’engagement.

Il a appelé les professionnels de médias, ” Faiseurs d’opinion” à regarder dans la même direction que le SCIFA pour améliorer la réputation et l’image de FARDC. ACP/Kayu/JGD

Partagez cet article