«Pas d’autre choix pour V.Club que de gagner dimanche le match contre l’UMS de Loum», déclare Ibenge

Kinshasa, 24 Août 2019 (ACP).- Jean Florent Ibenge Ikwange, l’entraîneur de l’AS Vita Club, a fait savoir, samedi au stade des Martyrs, lors de la conférence d’avant-match, que son équipe n’a pas d’autre choix, après le nul (0-0) conclu à l’extérieur, que de gagner l’équipe camerounaise de l’Union des Mouvements Sportifs (UMS) de Loum, dimanche à Kinshasa, lors de la deuxième manche des préliminaires de la 24ème Ligue des champions de la CAF (Confédération africaine de football).

Le technicien congolais a dévoilé ensuite que le système de jeu sera le 4-3-3, sur lequel a été basé le travail toute la semaine avec un accent particulier sur l’attaque et surtout les tirs au but, car il est difficile d’attaquer que de défendre. Le mental qu’avaient les joueurs comme Bompunga, Munganga, Kazadi, Muzungu, Ngoma, Emomo, on y avait travaillé. Il faut maintenant inculquer la même mentalité à ceux qui sont là aujourd’hui. Répondant à une question, Ibenge a attiré l’attention des journalistes qui ne sont jamais intéressés dans leurs reportages aux infrastructures utilisées par les joueurs de l’Afrique du nord par rapport à ce qu’offre la RDC et «comment nous parvenons malgré de grandes différences dans ce domaine à rivaliser avec ces équipes-là.» Il a par la suite parler  des supporteurs : «Nous ne pouvons pas continuer à leur lancer des appel, ils doivent venir soutenir leur l’équipe à voir les performances réalisées ces dernières années, ils devraient en être fiers et venir encourager  leurs joueurs».

Quant à son homologue de l’UMS, Mbongo Charlemagne, ses protégés ne sont pas venus en victimes expiatoires, pour avoir fait nul chez eux. Le résultat de 0-0 donne 50-50 pour les deux formations surtout si nous parvenons à réussir à marquer un but, a-t-il indiqué avant d’expliquer qu’ils ont été surtout handicapés par le manque de championnat qui n’a pas encore commencé au Cameroun. En plus, a-t-il enchaîné, nous n’avons pas bien préparé le match aller pour avoir été surpris pas le calendrier de la CAF mais celui de dimanche, à Kinshasa, nous nous sommes sérieusement préparés en visionnant nos adversaires, surtout que nous avons la réputation d’avoir un mental fort, nous n’avons pas peur du public du stade des Martyrs». ACP/

Partagez cet article