Pas d’engouement au couloir Madiakoko à la veille du Festival «Papa Wemba»

Kinshasa, 24 avril 2019 (ACP).- Le couloir Madiakoko sur l’avenue Saïdi au quartier Matonge dans la commune de Kalamu, cadre choisi pour accueillir le Festival «Papa Wemba», organisé en hommage à cette icône de la musique congolaise, décédée le 24 avril 2016 en Côte d’Ivoire, et dont l’ouverture intervient mercredi, ne connait pas d’engouement, contrairement aux éditions précédentes.

Ce cadre a gardé son ambiance habituelle : pas des stands, ni banderoles avec des messages en souvenir de l’illustre disparu, moins encore des décorations pour la circonstance. Se confiant à l’ACP, un mélomane résidant sur l’avenue Saidi a laissé entendre que les habitants du village Molokaï, (fief de feu Papa Wemba), ont perdu l’enthousiasme car les promesses faites par les autorités aux obsèques de leur idole n’ont pas été réalisées, notamment l’aménagement d’un mémorial dans la parcelle où vivait Papa Wemba, siège de son orchestre Viva la Musica.

Depuis son enfance, Jules Shungu Wembadio a vécu sur l’avenue Kanda Kanda jusqu’à la création de son groupe musical, et son intronisation comme chef coutumier du mythique «Village Molokaï», nom tiré des initiales des avenues Masimanimba, Oshwe, Lokolama, Kanda Kanda et Inzia, rappelle-t-on. ACP/DNM/JGD

Partagez cet article