BAD : Freddy Matungulu promet de défendre les intérêts de la RDC

Kinshasa, 12 juillet 2019 (ACP).- Le Pr Freddy Matungulu, désigné par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi,  comme administrateur de la Banque africaine de développement (BAD), promet de défendre au Conseil d’administration de cette institution financière continentale, les intérêts de la RDC, indique un document signé par l’intéressé parvenu vendredi, à l’ACP.

«En tant qu’administrateur, j’aurai à défendre au Conseil d’administration de la BAD, les intérêts de la RDC et de cinq autres pays d’Afrique centrale, notamment le Burundi, le Cameroun, la République du Congo, la République centrafricaine et le Tchad», précise le Pr Freddy Matungulu,  qui a aussi exprimé sa gratitude  au Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi,  pour lui avoir  désigné afin  d’assumer le mandat confié à la RDC.

Pour  le Pr Freddy Matungulu, cet acte réaffirme la volonté  du Président de la République  de privilégier l’intérêt supérieur de la Nation et de rassembler les Congolais au-delà des clivages et affrontements politiques si nuisibles au pays.

«Ce nouvel engagement international me réimpose des devoirs de réserve. J’attends dès lors prendre une distance conséquente de mes activités politiques militantes, y compris dans Lamuka, pour me consacrer en priorité à l’effort collectif attendu de moi à la BAD, pour le bien de la RDC et de l’Afrique», a-t-il fait savoir.

Le mandat triennal d’administrateur de la Banque africaine du développement (BAD) pour la RDC, le Burundi, le Cameroun, la République du Congo, la République centrafricaine  et le Tchad est arrivé à terme le 30 juin 2019. Ce mandat était porté par le Cameroun pendant les trois dernières années. ACP/Fng/may/GMM/CKM /JLL/JNN

Partagez cet article