Refus de certains parents de payer les frais scolaires dans l’enseignement privé

Kinshasa, 23 août 2019 (ACP).- Certains parents, dont les enfants étudient dans les écoles privées, refusent de  payer  les acomptes sur les frais scolaires pour l’année 2019-2020 prétextant attendre la concrétisation de la gratuité de l’enseignement de base, a indiqué jeudi un promoteur d’école qui a requis l’anonymat, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Selon ce promoteur, qui s’est dit inquiet de l’attitude de ces parents, il est urgent que le gouvernement clarifie la mesure car dans son entendement, la gratuité ne concerne que les écoles publiques prises en charge par l’Etat.

Pour sa part, M. Elie Makiese,  père de famille, qui a estimé que la    scolarisation des enfants en RDC n’est pas facile a émis le vœu de voir la mesure s’appliquer aussi à l’école secondaire. Bien que soutenant le gouvernement pour la gratuité de l’enseignement,  il l’a invité à jeter un regard sur le cout élevé dans les écoles privées afin d’y faciliter l’accès aux enfants des familles moins nanties.

Cette disposition constitutionnelle, dont la mise en œuvre pose encore problème a souligné M. Makiese, appelle une forte vulgarisation pour éviter la confusion et assurer ainsi son effectivité à  la rentrée scolaire prévue pour lundi 2 septembre 2019. ACP/Fng/Cfm/MPK/JLL/CKM

Partagez cet article