Retour à Kinshasa du Chef de l’Etat et sa conférence de presse à Bunia

Les quotidiens parus mercredi 3 juillet 2019, à Kinshasa se focalisent autour du retour dans la capitale du Président de la République et sa conférence de presse animée à Bunia.

Agence congolaise de presse (ACP) annonce d’abord le retour à Kinshasa, du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi après  un long périple  qui l’a conduit  successivement en Zambie et dans le Congo profond. En Zambie, il a eu des échanges avec son homologue, Edgar Chagwa, sur le renforcement de la coopération bilatérale entre Kinshasa et Lusaka, avant de participer à la Foire de Ndola. Le média public ajoute par ailleurs, que le Chef de l’Etat a regagné le pays samedi, par Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, où il a déployé d’intenses activités notamment la pose de la 1èrepierre marquant le lancement des travaux de construction du nouveau bâtiment de l’Assemblée provinciale et de la cité parlementaire du Haut-Katanga.

Il s’est ensuite rendu  dimanche, dans la province de l’Ituri,  où il est allé  s’imprégner de la situation sécuritaire et humanitaire dans la région, suite aux atrocités commises par des hommes armés, souligne l’agence nationale. Il a prêché l’amour entre ituriens et annoncé son implication pour le retour de la paix.  A Djugu, le Commandant suprême des FARDC et de la Police a rassuré que les FARDC devraient rester permanentes pour imposer la paix  par la force, rajoute la presse officielle.

« Le Président Félix Tshisekedi qualifie les tueries de Djugu de tentative de génocide », titre le média public.  Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a qualifié de « tentative de génocide », les tueries des civils perpétrées depuis avril dernier dans le territoire de Djugu, en Ituri, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à Bunia, chef- lieu de la province, précise l’agence nationale. «Manifestement ça ressemble à une tentative de génocide, on voulait pousser la province de l’Ituri à s’embraser, à mener des événements malheureux comme le génocide qu’on a connu dans notre région de Grands lacs », a dit le Chef de l’Etat.

Le Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé Eyadema est arrivé, mardi, à Kinshasa par l’aéroport de N’djili pour une visite d’Etat en République Démocratique du Congo(RDC), annonce d’autre part l’agence nationale, rappelant que c’est la deuxième fois que le numéro un togolais visite son homologue de la RDC.

Sur la conférence de presse du Chef de l’Etat à Bunia, « Félix Tshisekedi tranche : Banana d’abord ! », titre
Forum des As à propos du projet pont-route-rail Kinshasa-Brazzaville. « Je n’avancerai pas sur ce projet sans l’érection du port en eau profonde de Banana », reprend de la réponse du Chef de l’Etat le journal.

De son côté, « Tant que le projet de port en eau profonde ne sera pas abouti, je n’avancerai pas sur l’initiative du pont route-rails. J’ai rencontré certains parmi les entreprises qui sont intéressées. J’ai entendu les préoccupations de mes frères du Kongo central », cite La Prospérité.

Le quotidien note, par ailleurs que le Président Félix Antoine Tshisekedi a invité les miliciens à se ranger sur le chemin de la paix. « J’ai cru comprendre que les FRPI étaient tournées vers la paix. A partir du moment où ils regardent dans la même direction que nous, ils deviennent les interlocuteurs valables. Je leur envoi le message suivant : « Revenez à la raison. Déposez vos armes, sans conditions au préalable. La main vous est tendue. C’est votre pays, vous y avez une place, à condition de vous adonner à des activités légales », a souligné le Président de la République.

Partagez cet article