Sensibilisation de jeunes aux méfaits du mariage précoce à Kingabwa dans la commune de Limete

Kinshasa, 13 mai 2019 (ACP). Une équipe de l’ONG «Agriculture, élevage, pisciculture et développement humanitaire» (AGELPIDH), dont le siège se trouve   dans la commune de Kintambo,  a mené dimanche à l’Espace «Wenze ya mbila» au quartier Kingabwa dans la commune de Limete, une campagne de sensibilisation aux méfaits du mariage précoce à l’intention  des garçons et des filles de cette municipalité.

Abordée par lundi à l’ACP, la présidente de cette structure, Rachel, Kambundi, a fait savoir que le mariage précoce est une réalité contradictoire avec la loi et influencée par la pauvreté, le manque d’accès à l’alimentation, à l’éducation et à la santé des familles.

Elle a relevé avec regret le comportement des filles et garçons de Kingabwa qui trouvent normal d’être mère ou père avant 18 ans, a-t-il dit,  soulignant la nécessité de l’implication de toutes les forces vives pour le changement de cette donne.

Le programme d’autres  campagnes de sensibilisation dont celles liées aux grossesses non désirées et aux rapports sexuels non protégés sont prévues dans la calendrier de l’AGELPIDH, toujours en faveur des jeunes, a-t-elle signalé.

L’AGELPIDH a aussi comme mission de faire connaître aux jeunes filles, les premiers signes de grossesses précoces et divers dangers qui nécessitent de se faire consulter et de recourir à la surveillance prénatale,  en vue du bien-être de la mère et du bébé, a-t-elle conclu. ACP/Kayu/DNM/May

Partagez cet article