Six millions USD de la FECOFA bloqués à la FIFA, selon le président Constant Omari

Kinshasa, 09 septembre 2019 (ACP).- Six millions de dollars américains de la FECOFA (Fédération congolaise de football association) sont bloqués à la FIFA (Fédération internationale de football association), a déclaré le président de l’organe faîtier du football congolais et 1er vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), Constant Omari Selemani.

Le président de la FECOFA, qui intervenait, samedi 7 septembre, au 5ème forum économique Sultani Makutano dans la thématique « Industrie du sport, le big business oublié », a précisé que l’enveloppe destinée à la FECOFA, dans le cadre du projet FIFA Forward, est bloquée, le temps de voir son institution finaliser les projets prioritaires, rapporte actualité.cd.

« J’ai fait bloquer à la FIFA 6 millions de dollars jusqu’au moment où nous parlons. Une presse a dit que j’ai détourné 6 millions de dollars alors que nous avons demandé à la FIFA de les bloquer pour que nous finalisions les grands projets que nous avons : le centre technique à Kinkole, l’extension du siège de la FECOFA, qui est une propriété privée, sur l’avenue de la Justice, dans la commune de la Gombe », a fait savoir Constant Omari.

FIFA Forward est un programme mis en place par l’organe faîtier du football mondial pour développer le football en venant en appui financier aux fédérations membres pour leurs activités quotidiennes, pour la définition de nouveaux objectifs stratégiques à long terme et pour la mise en œuvre des projets de développement sur mesure visant à fournir des infrastructures footballistiques, organiser des compétitions et promouvoir le football féminin. Le programme FIFA Forward 2.0 dans le cycle 2019-2022, est en vigueur depuis janvier 2019, prévoit une subvention allant jusqu’à 6 millions de dollars par association nationale membre afin de combler les besoins opérationnels et soutenir les projets de développement. Un montant supplémentaire de 1 million de dollars est également prévu pour les associations nationales membres aux revenus annuels inférieurs ou égaux à 4 millions de dollars dans l’optique de couvrir les frais de déplacement de leurs équipes nationales et l’achat d’équipements. ACP/Kayu/KJI

Partagez cet article