Six morts lors de la pluie du 09 mai à Mbanza-Ngungu, selon le bilan définitif

Mbanza-Ngungu, 17 mai 2019 (ACP).- Le bilan définitif de la catastrophe naturelle due à la pluie torrentielle avec un vent violent qui a endeuillé dans la nuit  du 9 mai la population du territoire de Mbanza-Ngungu est de six morts, a indiqué jeudi à l’ACP M. Samuel Masumu Ntotila, président du comité de crise institué à cet effet.

M. Masumu a relevé parmi les six personnes décédées un homme de 40 ans policier de la circulation routière (PCR), trois femmes dont deux âgées respectivement de 75 ans et 82 ans et deux enfants de trois ans et d’un an.

Au sujet des dégâts matériels, il a enregistré dans tous les sept quartiers de Mbanza-Ngungu l’écroulement partiel ou total des maisons et des toitures emportées. Des dégâts matériels ont été répertoriés notamment au camp militaire Ebeya et au camp EFATBL, lors de cette pluie qui a touché également des infrastructures publiques dont une école, a souligné le président du comité de crise.

Ce comité de crise mis en place à cet effet est composé du chef de division unique, de l’administrateur du territoire de Mbanza-Ngungu, de l’Agence nationale des renseignements (ANR), de la Direction générale des migrations (DGM), du médecin chef de zone de santé, de la Croix-Rouge, du tribunal de paix, du coordonnateur de l’environnement de Mbanza-Ngungu et du parquet de grande instance. ACP/Kayu/JGD

Partagez cet article