Sud-Kivu : guerre froide entre vendeurs des fournitures scolaires et certaines écoles à Bukavu

Bukavu, 23 août 2019 (ACP).- Une guerre froide s’observe à quelques jours de la rentrée scolaire entre des vendeurs des fournitures scolaires et certaines écoles dans la ville de Bukavu.

Selon un constat fait par l’ACP, les vendeurs des fournitures scolaires s’alarment contre des écoles qui, au lieu de s’arrêter à la formation des enfants, s’arrogent le droit de vendre avec imposition des objets classiques, des uniformes et même des souliers.

Ils lancent un SOS à toutes les autorités ayant l’éducation dans leurs attributions en province, d’arrêter cette énième forme de rançonnement des parents, expliquant ne plus écouler leurs marchandises faute de ces écoles qui attendent encore d’eux la prime et une suite d’autres frais illégaux.

Certains parents de Bukavu abordés demandent au gouvernement provincial d’arrêter ce fléau qui, petit à petit, continue à s’installer dans les écoles de Bukavu et qui, à la longue, leur sera une nouvelle corvée comme avec la prime.

A Bukavu, c’est surtout des écoles privées et les écoles des confessions religieuses qui se distinguent dans la pratique « éhontée » de la vente des fournitures scolaires par force au sein de leurs écoles, a­-t-on constaté. ACP/DNM/Cfm/MPK/JLL/CKM 

Partagez cet article