Sud-Kivu : la Nouvelle société civile condamne la recrudescence de l’insécurité a Uvira

Bukavu, 02 avril 2019 (ACP).- La Nouvelle société civile congolaise dans le territoire d’Uvira dénonce  l’insécurité qui refait surface dans la ville et le territoire d’Uvira au Sud-Kivu.

Le coordonnateur de cette structure citoyenne à Uvira, Willy Seremba,  parle des cas de vols, viols, blessures, tortures et meurtres enregistres  ce dernier temps  dans cette entité.

Il dit condamner le meurtre par balles d’une femme d’une cinquantaine d’années le week-end dernier en pleine douche dans sa parcelle au quartier Kakombe. La victime a reçu des balles tirées à bout portant par des inconnus qui ont rebroussé chemin après leur forfait et sans dire mot.

Seremba dénonce également la blessure au bras par machette d’un père de famille après incursion des bandits dans sa maison, avant de déplorer l’assassinat d’un militaire dans sa maison par des bandits armés à Luberizi dans la plaine de la Ruzizi.

Il demande enfin  aux services de sécurité de redoubler d’efforts afin d’assurer un climat de paix aux citoyens, le jour comme la nuit. ACP/Fng/JGD/Nig/JLL

Partagez cet article