Sud Kivu : l’importance des stratégies alternatives de résolution des conflits fonciers expliquée à Bukavu

Bukavu, 11 juillet 2019 (ACP).-  Me  Régime  Saka, conseillère  principale pour le  programme  de protection des terres  communautaires  de  L’ONG AMANI  KWA WOTE, a expliqué dernièrement  aux  membres  de  cette  structure l’importance des stratégies  alternatives  de  résolution  des  conflits  fonciers, au cours d’une séance tenue à l’église Bon Nouveau Message dans la commune de Kadutu à Bukavu.

Dans  son  exposé axe sur  le  thème : « Résolution  pratique  pour  résoudre  les  conflits  fonciers », l’avocate a montré  que les  conflits  liés à la terre   sont  très  courants  et ils  surviennent  à tous les niveaux.

Après   en avoir   brossé  les  principaux  types, Régine Saka a  ensuite cité  trois  stratégies  alternatives  de  leur  résolution. Il s’agit  d’organiser  des  réunions  communautaires  pour  faciliter  un  dialogue  ouvert, travailler en toute  confiance  avec  les  dirigeants  de  la  communauté  et  les  fonctionnaires, et la  médiation.

La  médiation, a-t- elle  souligné, est  généralement indiquée  dans  le  cas   où  les  négociations  sont  au  point  mort  et où  les  parties  sentent  qu’elles ont  besoin  de  faire  appel à l’aide d’une  personne  extérieure  au conflit. ACP/Fng/ZNG/GMM/KJI/JFM/JLL/CKM/GNN

 

Partagez cet article