Theresa May regrette le rejet par le parlement de l’accord de Brexit

Kinshasa, 13 mars 2019 (ACP).- Le Premier ministre Britannique Theresa May, a  regretté devant la Chambre des communes, la décision des parlementaires de  son pays qui ont rejeté pour la seconde fois en deux mois, par 391 voix contre 242,  l’accord de sortie de l’Union européenne conclu par elle lundi à Strasbourg, a rapporté mercredi RFI. Selon la source, cet accord est rejeté à 16 jours de la date officielle du Brexit, le Royaume-Uni est donc plongé dans une immense incertitude.

Dès hier mercredi, au lendemain du rejet de l’accord arraché par Theresa May auprès du président de la Commission européenne, les parlementaires britanniques devaient  dire s’ils souhaitent une sortie de l’UE sans accord. Et si le « non » l’emporte, ils devront alors voter jeudi pour un report du Brexit. L’Union européenne a bien évidemment suivi le vote de mardi avec attention.

Le Parlement était réuni  depuis mercredi à Strasbourg. « Ce n’est pas parce que nous nous attendions à ce résultat que nous n’en sommes pas profondément préoccupés », confiait mardi soir l’eurodéputée française Nathalie Griesbeck. Un sentiment largement partagé au sein de l’UE,  selon le constat de l’envoyé spécial  de RFI à Strasbourg, Quentin Dickinson.

Pour le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas par exemple, nous sommes tout bonnement en train de glisser sur la pente fatale qui mène au « Brexit dur », c’est-à-dire sans accord préalable. ACP/Fng/Kji/DNM/Wet/Kji

Partagez cet article