Trois structures des femmes pour l’environnement célèbrent à Kinshasala journée internationale de la terre

Kinshasa 1er mai 2019 (ACP).- L’ONG Femmes autochtones et communautés locales pour le développement et participatif (FACID) en partenariat avec l’ONG Droits des femmes et Environnement sain (DFES) et la Fondation « Pasi André pour l’Environnement » (FPAE) ont célébré, la journée internationale de la terre à Kinshasa, en marge de cet événement, a indiqué mercredi à l’ACP la coordonnatrice se l’une des organisations, Dorothée Lisenga .

Ces trois structures, tous membres de la Coalition des femmes leaders pour l’environnement et le développement durable (CFLEDD), a fait savoir sa coordonnatrice, Dorothée Lisenga,  n’ont pas voulu passé sous silence cette journée célébrée le 22 avril de chaque année dont le thème était: « Terre, mère nourricière ».

Mme Lisenga a indiqué que la terre, en tant que l’unique planète vivable, parmi tant d’autres et renfermant la biodiversité, les eaux et les terres, mérite une protection de la part de l’homme et le respect de son environnement.

La terre,a- t- elle évoqué, est la mère nourricière, appelant les agriculteurs à utiliser des méthodes respectueuses de l’environnement pour une agriculture plus rentable et productrice, tout en  condamnant ceux qui recourent aux pesticides car ils contribuent à la dégradation de la terre.

La coordonnatrice de l’ONG « FACID » a prôné les gestes simples de tous les jours en faveur de la terre, relayant ainsi les messages porteurs d’espoir de tous les citoyens du monde,  à l’occasion de cet événement.Il s’agit, a- t- elle rappelé  de valoriser ou  de  mangeraussi bien des produits locaux que ceux de saison pour limiter les émissions de polluants et le gaspillage, de  trier les déchets , avoir le réflexe de rapporter ses médicaments périmés ou non-utilisés à son pharmacien : collectés en vue  de les  transformer en énergie.

D’autres astuces à la portée de tous, a-t- elle dit, consistent à éteindre la lumière quand on quitte une pièce, à utiliser les transports en communs, le vélo, le covoiturage, la marche à pied, à couper l’eau pendant son brossage de dents ou son rasage et à louer plutôt qu’acheter, comme un geste vert, susceptible de produire à terme moins de déchets. ACP/Kayu/May

Partagez cet article