Tshopo : les  enfants de la rue  créent l’insécurité au  marché central de Kisangani

Kisangani, 04 juillet 2019 (ACP).Le gérant du marché central de Kisangani, Norbert Bosenge, s’est indigné de l’insécurité entretenue par les enfants en rupture familiale (enfants de la rue) et autres voleurs, qui ont élu domicile  dans ce marché  ou ils ravissent les biens de valeur aux passants.

Au cours d’un entretien avec l’ACP, il a promis de saisir  le maire de Kisangani pour une solution durable à ce sujet. Il estime que le renforcement des effectifs  de la police au marché central, sera un début de solution. Par ailleurs, il a déconseillé aux vendeuses de viande de bœuf, qui continuent leurs activités après la fermeture du marché, à exposer les marchandises à même le sol «il y a encore des étalages vides à l’intérieur du marché», a- t- il rassuré.

En outre, Norbert Bosenge a appelé tous les vendeurs à respecter le calendrier de ‘’salongo’’ (travaux d’assainissement du marché par les vendeurs), qui est fixé pour chaque samedi de 7h°° à 10h30’, pour rendre l’environnement de leurs étalages propre. ACP/Fng/GMM/Fmb/NIG/JLL/CKM

Partagez cet article