Tshopo : séance de révision trimestrielle statistique du comité technique multisectoriel permanant provincial de la planification familiale

Kisangani, 10 sept. 2019 (ACP).-Le comité multisectoriel permanent provincial de la planification familiale a tenu, le week-end dernier à Kisangani, une séance sur la révision trimestrielle statistique de la couverture de la planification familiale dans la Tshopo dans la salle de réunion du ministère de la Santé publique, a appris l’ACP.

Pour le Dr Mokariha coordonatrice provincial  du programme de la santé de reproduction, cette séance a permis d’évaluer l’amélioration de la couverture en planification familiale dans la province de la Tshopo qui enregistre plusieurs cas de décès, avant d’indiquer que les stratégies d’intervention à haut impact sur la santé et la survie de la mère  de l’enfant, du nouveau-né et de l’adolescent ne sont pas suffisamment utilisées en planification familiale.

Prenant la parole, le chef de bureau PNUD Omar Diaye a exprimé la disponibilité de son institution a donner un appui financier des activités dans un bref délai.

Selon Dr Kikoo Borha Marie-Josée, chef du Bureau de L’OMS qui participe également dans la structure de la coordination de comité technique multisectoriel provincial (CTMP) en tant que responsable d’élaboration des normes et des directives en matière de santé, l’OMS veillera à son application dans les zones des santés en intégrant la planification familiale et aussi  d’accompagné  le gouvernement dans la mise en œuvre du plans stratégique 2014-2020.

Il est à noter que cette réunion avait plusieurs objectifs, entre autres : l’évaluation du niveau d’atteinte des objectifs du plan stratégique fixé par le gouvernement congolais de 2014-2020, et la planification des activités pour le deuxième semestre  de l’année 2019 en cours. ACP/ZNG/MPK/Cfm

Partagez cet article