Un déficit en dépotoirs de transit pour l’opération «Kin bopeto» dans la commune de Makala

Kinshasa, 18 juillet 2019(ACP).- Le bourgmestre de la commune de Makala, Abdoul Moussa a évoqué, jeudi au cours d’une tribune populaire à l’intention de la population de sa juridiction, le manque de dépotoirs comme  principal obstacle pour le déroulement satisfaisant de l’opération  d’assainissement «Kin bopeto», lancée la semaine passée dans sa municipalité.

Il a affirmé que  cette opération évolue normalement, depuis son lancement avec la participation massive des habitants et grâce aux moyens logistiques et financiers mis à sa disposition  par l’Hôtel de ville de Kinshasa.

Il a par ailleurs signalé que le manque de dépotoirs empêche la conduite des étapes de collecte et de tri des déchets en provenance des ménages et des marchés et surtout ceux des caniveaux qui exigent d’abord d’être séchés avant leur évacuation. Il a aussi évoqué le besoin d’un camion en permanence pour l’évacuation de ces immondices.

Le bourgmestre de Makala a également sollicité l’implication des forces vives de sa municipalité pour intensifier la sensibilisation aux pratiques d’hygiène et de salubrité, solutions indispensables pour éviter les maladies hydriques, en plus des travaux d’assainissement.

De leur coté, les administrés présents à cette rencontre ont exhorté l’autorité municipale de renforcer les mesures de lutte contre l’insécurité dans cette contrée, avant de plaider pour le désenclavement de cette partie de la capitale, notamment par l’asphaltage de l’avenue Elengesa, tout au long de ce tronçon longeant  cette commune. ACP/ FNG/ZNG/MPK/Cfm

Partagez cet article

One thought on “Un déficit en dépotoirs de transit pour l’opération «Kin bopeto» dans la commune de Makala

  1. Pingback: Un déficit en dépotoirs de transit pour l’opération «Kin bopeto» dans la commune de Makala – L'avant-Garde RDC

Comments are closed.