Une actrice évoque la  nécessité de reverdir  Kinshasa à travers les techniques de la foresterie urbaine

Kinshasa, 08 juin 2019 (ACP).- Mme Anny Mandungu, actrice engagée dans la protection de l’environnement a évoqué, vendredi, la nécessité de reverdir  la ville de Kinshasa à travers les techniques de la foresterie urbaine,  au cours d’une soirée éco citoyenne dénommée « Canopée masolo », dans la salle du restaurant As de cœur dans la commune de Gombe.

Mme Mandungu a rappelé aux citadins et citadines écologiques qui ont pris part à cette conférence, le rôle important que joue les arbres dans la ville et sur la vie des hommes, faisant savoir que les arbres restent les alliées à l’homme, car ils lui protègent contre les rayons solaires et lui donnent de l’air.

La protectrice de l’environnement a expliqué que la ville de Kinshasa, jadis la capitale des forets du bassin du Congo, est en train de passer du vert au gris sale, expliquant en outre la nécessité d’un réaménagement qui doit passer par la plantation des arbres et la sauvegarde des arbres existants, à travers les rues, les jardins, au bord des rivières, signalant que, c’est ce qui permet un meilleur écosystème.

Elle a invité  les habitants de Kinshasa à changer des mentalités en devenant amis des arbres en  évitant  de les couper inutilement, et à protéger les jeunes arbres qui veulent pousser.ACP/ZNG/Wet

Partagez cet article