Une messe de suffrage  à Kinshasa en mémoire  de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana  

Kinshasa, 05 juin 2019 (ACP).- Les membres des ONG  de la société civile de défense des droits de l’homme ainsi que des syndicats et différentes personnalités tant politiques qu’ecclésiastiques ont participé mercredi à une  messe  de suffrage en l’église catholique Notre Dame de Fatima à Kinshasa en mémoire de défenseur  de droits de l’homme  Floribert Chebeya  Bahizire , directeur  exécutif et membre effectif de la Voix des sans voix pour les droits de l’homme(VSV) assassiné  à Kinshasa dans la nuit du 01 au 02  juin 2010 à Kinshasa et  son chauffeur Fidèle Bazana Edadi porté disparu depuis le 01 juin 2010  .

Auparavant, trois conférences ont été animées par le vice –président de la Commission nationale des droits de l’homme(CNDH) et de deux défenseurs des droits de l’homme, Avocats Jean-Marie Kabengela Ilunga et Jean-Claude Katende sur « la Commission nationale des droits de l’homme(CNDH) face aux défis des défenseurs des droits de l’homme » et « affaire Chebeya : des pistes de réouverture du procès ».

Ces intervenants ont plaidé  notamment  pour la dotation en RDC d’une loi de défense des droits de l’homme en vue de palier certaines difficultés liées en la matière dont les démarches ont été déjà amorcées au Parlement.

Ils ont également relevé la nécessité de la reprise de ce procès Floribert Chebeya  Bahizire et de Fidèle Bazana suivant certaines pistes  qu’ils ont proposées.

Plusieurs acteurs de la société civile  ont témoigné  et salué  la lutte   de ce défenseur en matière des droits de l’homme en RDC pendant de longues années. Un film sur l’affaire Floribert Chebeya  a été projeté à cette occasion. ACP/Kayu/DNM/KJI/JFM

Partagez cet article