Validation du guide opérationnel d’élaboration du plan simple de gestion des concessions forestières des communautés locales en RDC

Kinshasa, 09 mai 2019 (ACP).- Les parties prenantes au processus de la foresterie communautaire ont validé, mercredi à Kinshasa, le guide opérationnel d’élaboration du plan simple de gestion des concessions forestières des communautés locales (CFCL) moyennant l’intégration des desiderata des participants, au cours d’un atelier national de validation organisé du 07 au 08 mai par le ministère de l’Environnement et Développement durable, à travers sa Division de foresterie communautaire.

 Le secrétaire général a. i à l’Environnement et Développement durable, Kalonji wa Kalonji qui a clôturé cet atelier s’est réjoui de voir que les travaux de ces assises ont permis à tous les participants d’analyser le guide, de recueillir les observations et suggestions et d’avoir une vision commune sur l’importance de son élaboration, de sa capitalisation et de sa validation en présence de toutes les parties concernées par ce processus.

«Les leçons ainsi tirées de différents exposés, réflexions et résultats des travaux en groupe et recommandations de haute facture faites par les participants constituent pour l’administration forestière des atouts majeurs qu’elle doit maximiser dans le cadre d’élaboration des plans simples de gestion des CFCL pour une meilleure foresterie communautaire en RDC», a fait savoir le secrétaire général a.i.

Selon lui, la réussite de la gestion et l’exploitation des concessions forestières des communautés locales réside dans la conformité du plan simple de gestion avec le guide opérationnel élaboré par l’administration centrale des forêts, et ce, conformément aux dispositions permanentes de l’Arrêté ministériel n° 025 portant dispositions spécifiques relatives à la gestion et à l’exploitation de la CFCL.

Il a félicité tous ceux qui ont contribué à l’organisation technique, matérielle et financière de cet atelier, notamment l’ONG internationale World Resources Institute (WRI) ainsi que tous les participants pour la qualité du travail produit, avant de les exhorter à s’approprier cet outil de référence indispensable pour la bonne gestion et l’exploitation des Concessions Forestières de communautés locales.  

Des avancées significatives en matière de foresterie communautaire en RDC

 Des avancées significatives en matière de foresterie communautaire en RDC ont été enregistrées à ce jour. Cette déclaration a été faite par la Directrice régionale de World Resources Institute (WRI), Lauren Williams, à l’ouverture de l’atelier national de validation du guide opérationnel d’élaboration du plan simple de gestion des concessions forestières des communautés locales (CFCL).

Il s’agit entre autres, a- t- elle dit,  de l’attribution à ce jour aux communautés de plus de cinquante des concessions forestières des communautés locales (CFCL) représentant presque 700 000 hectares dans cinq provinces, de l’adoption réglementaire et législative, de l’existence d’une quarantaine d’outils de mise en œuvre et d’une stratégie nationale relative à ce processus.

Selon Lauren Williams, cet atelier est l’aboutissement d’un processus de construction interactive des normes pour orienter la gestion des CFCL, à l’issue duquel un nouveau pas sera marqué dans l’opérationnalisation de la foresterie communautaire dans le pays.

Elle a, par ailleurs, souligné que le défi à relever est désormais lié à la mise en œuvre de ce processus pour permettre aux communautés d’expérimenter effectivement la gestion et l’exploitation de leurs concessions grâce au guide opérationnel enrichi et validé.

«C’est pour faire face à ce défi que la démarche entreprise par la RDC préconise une phase expérimentale du processus», a-t-elle dit avant de recommander un dialogue permanent pour harmoniser la vision et les approches de tous les acteurs parfois innovantes, qui nécessitent d’être bien comprises et intégrées en matière de gestion des forêts.

Cet atelier a été  organisé par le ministère de l’Environnement et Développement durable à travers sa Division de foresterie communautaire en collaboration avec le WRI et le Service Forestier américain (USFS) grâce à l’appui financier du Programme régional de l’Afrique Centrale pour l’Environnement (CARPE) de l’Agence américaine pour le développement (USAID), rappelle-t-on. ACP/ZNG/KJI/JFM

Partagez cet article