Vers le rapatriement volontaire des réfugiés congolais vivant à Brazzaville

Kinshasa, 12 juin 2019 (ACP).- Des réfugiés congolais vivant en République du Congo précisément à Brazzaville, en Angola et au Rwanda ont exprimé le souhait de revenir librement en RDC, a annoncé mercredi, le représentant du Haut-commissariat des Nations Unies aux réfugiés (UNHCR), Fafa Olivier Attidzah, lors de la conférence de presse des Nations Unies.

M. Fafa Olivier Attidzah l’a fait savoir en marge de la journée mondiale des réfugiés qui sera célébrée le 20 juin courant et placé sur le thème : «L’Année des réfugiés, des rapatriés et des personnes déplacées dans leur propre pays : vers des solutions durables au déplacement forcé en Afrique». Il a également indiqué que les travaux de la commission tripartite entre la RDC, la République du Congo et le HCR ont déjà commencé depuis la semaine dernière afin d’assurer un cadre harmonieux pour le retour volontaire, digne et sécurisé des réfugiés congolais, avant d’encourager les autorités à faire de leur mieux pour améliorer les conditions dans leurs zones d’origine en RDC, afin d’un retour sûr et durable.

M. Fafa Olivier Attidzah a aussi fait savoir que certains réfugiés en RDC ont des perspectives de rapatriement volontaire dans leur pays d’origine, notamment des réfugiés centrafricains originaires de zones redevenues stables, et qui voudraient rentrer chez eux. Le HCR est actuellement en contact avec les autorités congolaises pour discuter de différentes modalités.

C’est dans ce contexte, a-t-il dit, que le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a exprimé sa volonté de trouver des solutions conformes aux normes internationales. «Nous comptons donc sur le partenariat du HCR avec la RDC. En effet, les autorités portent la première responsabilité pour la protection des réfugiés, mais aussi pour la création des conditions qui permettent aux réfugiés congolais de rentrer chez eux pour de bon», a dit le représentant du HCR.

Il a , par ailleurs, souligné qu’en RDC, la thématique des réfugiés a une importance primordiale. Le pays accueille plus d’un demi-million de réfugiés sur son territoire avec 535.805 pour être précis. La plupart d’entre eux sont originaires du Burundi, de la République Centrafricaine, du Rwanda et du Soudan du sud, a-t-il indiqué, avant d’ajouter que ces derniers mois, le HCR était témoin de nouvelles arrivées de réfugiés, en particulier en provenance du Soudan du sud. ACP/Kayu/DNM/GMM/Cfm/Fmb/JLL/CKM/GNN

Partagez cet article