Xi Jinping en Europe pour promouvoir les «nouvelles routes de la soie» chinoises

Kinshasa, 21 mars 2019 (ACP).- Le président chinois a entamé jeudi une nouvelle tournée en Europe. Six jours de visite officielle en Italie, puis à Monaco et en France où Xi Jinping sera accueilli dimanche à Nice par Emmanuel Macron.

Le président chinois devrait signer avec Rome un projet d’accord sur les «nouvelles routes de la soie» chinoises, dans une Europe divisée, a annoncé RFI. «Insuffler un nouvel élan aux relations Chine-Europe» : c’est l’objectif des visites de Xi Jinping en Italie, dans la principauté de Monaco et en France selon l’agence Chine Nouvelle reprise par l’ensemble de la presse officielle.

Mais derrière «l’Orient [qui] rencontre l’Occident», le titre de la tribune du président chinois publiée mercredi dans le Corriere della Serra, derrière les références à Marco Polo lorsque Xi Jinping répond à une lettre d’élèves d’un lycée technique de Rome, ou encore à ces «nouveaux chapitres dans l’amitié» avec les pays traversés, le président chinois entend rassurer un continent pour le moins partagé, parfois même plus que réticent vis-à-vis des ambitions commerciales de Pékin. Ce «n’ayez pas peur», autrefois slogan du Vatican, doit permettre de convaincre le Vieux continent de desserrer la ceinture et d’ouvrir davantage les portes du marché européens aux projets chinois.

A commencer par l’initiative «OBOR», les nouvelles routes de la soie proposées par Pékin, sujet d’inquiétude parmi les membres de l’UE. «On a entendu des disputes en Italie autour de cette initiative, a affirmé Wang Chao, vice-ministre chinois des Affaires étrangères. La nouveauté entraîne parfois des malentendus et des doutes. Mais les faits sont toujours plus forts que les mots. Plus de 150 pays et organisations ont déjà adhéré au projet “ceinture et routes” proposé par la Chine.» ACP/FNG/JGD/FMB

Partagez cet article